Tout savoir sur l’implant fessier

L’implant fessier est cette méthode miraculeuse qui permet d’avoir de belles fesses rebondies à l’instar de celles de certaines stars hollywoodiennes. La chirurgie plastique ne cesse de faire des personnes plus heureuses tous les jours. Pourtant, il est bon de tout connaitre de cette technique avant de l’appliquer.

Qu’est-ce qu’un implant fessier ?

 

L’implant fessier ou prothèse des fesses est une opération chirurgicale qui a surtout été appréciée au Brésil à ses débuts. A ce jour, la pratique se vulgarise et concerne presque tous les grands pays occidentaux, dont les Etats-Unis. Il est à noter que l’implant fessier se définit comme étant une chirurgie pour augmenter le volume des fesses. Les adeptes peuvent choisir entre différentes morphologies proposées en allant des implants arrondis à ceux qui sont biconvexes. L’implant fessier est la solution idéale pour celles qui veulent apporter une correction à leurs fesses plates. C’est une opération effectuée par un chirurgien expert au sein d’une clinique. Le résultat doit sembler parfait et naturel en même temps.

Les étapes de la pose d’implants fessiers

 

Pour poser des implants fessiers, la patiente devra être opérée sous anesthésie. Lors de cette intervention, le chirurgien introduira des implants garnis de gel de silicone. La forme et la taille des implants seront définies par le personnel responsable de l’opération. Celle-ci ne laissera aucune trace visible.

Avant l’intervention, le chirurgien s’occupe de déceler les éventuelles infections et maladies cardiaques de la patiente. Il lui demandera de prendre 2 semaines de repos avant de se faire opérer. Cela lui donnera également le temps de trancher sur une décision.

La pose de l’implant ne dure que 2 heures en moyenne. La patiente sera hospitalisée 2 jours plus tôt. Elle passera encore 2 heures au sein de la salle de réveil suite à l’opération et dans les 15 jours suivants l’intervention, elle devra dormir sur le ventre.

Différentes consignes post-opératoires sont à observer. Entre autres, la patiente ne pourra s’essuyer vers l’arrière et elle devra prendre une douche tous les jours. Elle sera tenue d’assister aux contrôles et s’interdira de boire de l’alcool ou de pratiquer du sport pendant un mois.

Les implants fessiers : des avantages et des inconvénients ?

 

Les implants fessiers présentent de nombreux avantages. C’est un moyen radical pour arborer des fesses volumineuses. Par ailleurs, ces prothèses ne sont guère visibles. Aussi, c’est une solution discrète qui ne laisse aucune cicatrice. Le résultat semble alors naturel. Ces implants sont couverts par une garantie qui couvre la cliente sur une dizaine d’années. Il n’y a généralement aucune complication suite à l’opération. En cas de rupture des prothèses, la clinique s’occupe de les refaire gratuitement.

Bien qu’extraordinaire, l’implant fessier présente certains inconvénients. Une fois que l’anesthésie générale n’est plus effective, la patiente peut ressentir des douleurs. Par ailleurs, elle peut être sujette à des problèmes de cicatrisation et peut avoir des problèmes pour marcher pendant quelques jours.

D’un autre côté, les implants fessiers coûtent assez chers. Déjà, la réussite de l’opération nécessite de passer par un chirurgien professionnel. Plus encore, les implants valent jusqu’à 5000 euros, ce qui n’est pas toujours à la portée de toutes les bourses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *