Quelques généralités sur le carnet de santé

Quelques généralités sur le carnet de santé

Depuis sa création en 1929, le carnet de santé a connu de nombreux changements pour son amélioration. Ce document continu d’être utilisé jusqu’à aujourd’hui au sein des familles françaises. Pour mieux comprendre son importance, il convient de faire un tour d‘horizon sur ses différentes fonctions et son contenu.

Le carnet de santé : qu’est-ce que c’est ?

Ce document officiel et légal se présente sous la forme d’un petit carnet bleu avec une bande blanche sur sa partie inférieure. Le carnet de santé peut être obtenu de deux manières. La première se fait lors de la déclaration de naissance de l’enfant par ses parents. En effet, ces derniers se verront remettre gratuitement un carnet de santé pour leur enfant à ce moment. La seconde consiste au remplacement du carnet de santé, suite à une perte, une détérioration avancée, ou bien tout simplement parce que les pages ont toutes été utilisées. Pour obtenir un nouveau carnet de santé, les parents de l’enfant devront se rapprocher du PMI (service départemental de protection maternelle et infantile) de votre département. Il vous sera notamment demandé de présenter soit un livret de famille, soit un acte de naissance. Désormais, grâce à certains services en ligne, vous pouvez obtenir un acte de naissance sans avoir à vous déplacer. Pour cela, il vous suffira de vous rapprocher ses différents sites spécialisés qui proposent ce type de prestation.Cela vous évitera aussi de perdre un temps précieux.

Les différentes fonctions d’un carnet de santé

La fonction première d’un carnet de santé est de retracer les informations médicales d’un enfant, de sa naissance à ses dix-huit ans. Ce document servira notamment de référence aux différents professionnels de santé qui seront amener à soigner ou à traiter ce dernier. Il constitue donc un moyen de communication entre les différentsétablissements de santé, afin de les mettre à jour sur les différentes particularités de leur patient, ici l’enfant, pour pouvoir identifier et adopter les différentes mesures à prendre lors du traitement et des soins qu’ils seront amenés à faire. Le contenu d’un carnet de santé est mis à jour par des professionnels de la santé. Chaque détail qu’ils y noteront devra notamment comprendre leur cachet et leur signature. Les informations figurant dans le carnet de santé sont confidentielles, du fait qu’elles sont soumises au secret médical. La consultation du carnet se fait donc sur l’accord des parents de l’enfant. Le carnet de santé n’est pas seulement utile dans le domaine médical. En effet, il pourra servir pour l’inscription de l’enfant au sein d’une crèche ou d’un établissement scolaire.

Le contenu d’un carnet de santé

Pour faciliter son utilisation et sa lecture, un carnet de santé est divisé en huit partie selon des thèmes spécifiques. Ils sont au nombre de sept. La première rubrique est réservée aux maladies chroniques, aux allergies et aux antécédents familiaux de l’enfant (maladies héréditaires et autres). Ces pages sont de couleur jaune. La seconde retrace la période périnatale et concerne donc les informations recueillies lors de la naissance de l’enfant. Cette rubrique se reconnaît par ses pages de couleur bleu-vert. La troisième, de couleur orange pâle, est réservée au suivi médical de l’enfant. Elle est divisée en tranche d’âge : de la naissance de l’enfant jusqu’à ses dix-huit ans. La quatrième partie, colorée en bleu, du carnet de santé concerne le suivi de la croissance (taille, poids, indice de masse corporelle, …). La cinquième rubrique, en orange, concerne les examens bucco-dentaires. La sixième, en violet, les hospitalisations. Enfin, la dernière rubrique sert à retracer les vaccinations et les maladies infectieuses. Ses pages sont colorées en vert.

Share