Quand l’huissier fait appel à un serrurier pour ouvrir votre porte !

Quand l’huissier fait appel à un serrurier pour ouvrir votre porte !

Si on pense toujours au cambriolage lorsque l’on découvre que sa porte d’entrée a été forcée, c’est parfois une situation résultant de l’intervention d’un huissier de justice ou même des forces de l’ordre. Dans certaines situations très encadrées, ces officiers de police judiciaire peuvent en effet être amenés à devoir forcer la porte de votre domicile. Dans ce cas-là comme après un cambriolage, vous devrez alors prendre contact avec votre serrurier de proximité, qui pourra réaliser les travaux pour sécuriser les accès à votre habitation.

La serrure, la protection minimale pour protéger votre habitation

Pour votre sécurité au quotidien, vous avez déjà réfléchi au changement de l’une ou de l’autre de vos serrures, qui équipent les accès à votre habitation. En effet, même si les innovations ont permis de multiplier les solutions de sécurisation ces dernières années, la serrure reste néanmoins la base incontournable de cette sécurité au quotidien. Vous pensez alors à vous protéger face aux nombreux cambriolages, qui représentent un véritable fléau dans l’Hexagone (Un cambriolage a lieu toutes les 90 secondes). Mais vous pouvez aussi vous protéger contre une situation moins fréquente mais toute aussi dommageable : le squat.

L’objectif est simple : empêcher les délinquants de pouvoir pénétrer dans votre domicile. Ou tout du moins les retarder dans leurs actions et les contraindre à se faire démasquer en devant faire plus de bruit notamment. Votre serrurier est le professionnel de proximité, qui pourra vous accompagner et vous conseiller en la matière. Il vous orientera vers les types de serrures les plus adaptées, qu’il s’agisse d’une serrure multipoints ou d’une serrure à encastrer. C’est également votre serrurier, qui pourra vous détailler les différents modèles de serrures, imaginées et commercialisées par les plus grandes marques de serrurerie.

Quand l’huissier doit répondre aux demandes d’un huissier de justice

Pourtant, il peut aussi arriver, que votre serrure soit « forcée » en votre absence de manière tout à fait légale. En effet, un huissier de justice a le pouvoir de demander à un serrurier d’ouvrir votre porte, même si vous n’êtes pas présent à votre domicile. La situation est plus rare que les cambriolages, mais elle n’en demeure pas moins traumatisante. Le serrurier viendra donc à bout des systèmes de verrouillage, que vous avez pris grand soin de choisir.

Le serrurier ne peut pas être appelé sans le respect d’un certain nombre de conditions. Ainsi, l’huissier de justice ne pourra recourir à cette solution, qu’après avoir attendu 8 jours minimum après la délivrance d’un commandement de payer. Les frais, que peuvent engendrer un tel forçage de serrure, sont à votre charge. Même si le serrurier essayera d’ouvrir la porte d’entrée sans clé dans les règles de l’art, il est envisageable que son action endommage votre système de verrouillage et / ou votre porte. C’est donc bien une solution, où votre porte d’entrée est forcée, et que vous devez réagir de manière adéquate.

Le serrurier, un partenaire à votre service et à votre écoute

Dans certains cas, ce forçage de porte pourra être réalisé par les forces de l’ordre (Gendarmerie ou Police Nationale) dans le cadre d’une intervention en flagrant délit ou dans le cas d’une enquête judiciaire. Tous ces frais sont en général à votre charge, même s’il existe des fonds de garantie pour certaines situations. Mais c’est bien votre serrurier de proximité, qui pourra vous orienter et vous guider dans vos démarches dans un premier temps. Comme lorsqu’il intervient pour sécuriser une habitation après une tentative d’effraction, le serrurier pourra s’assurer que les accès à votre habitation soient remis en état de fonctionnement normal.

C’est aussi dans ces conditions, que vous pouvez prendre connaissance de la nécessité de revoir la sécurité de votre habitation. A cette occasion, et pour pouvoir vous décider en toute connaissance de cause, vous pourrez demander un véritable audit à votre serrurier, qui réalisera alors un diagnostic de sécurité en étudiant tous les systèmes de verrouillage de votre habitation. Il vous dressera alors la liste des travaux à prévoir, avec pour chacun d’entre-eux, le niveau de priorité et d’importance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *