Que couvre l’assurance en cas de cambriolage ?

Suite à un cambriolage, votre premier réflexe doit être de vous tourner vers un commissariat ou une gendarmerie puis vers votre assureur. En effet, votre contrat d’assurance habitation protège votre patrimoine familial sous certaines conditions particulières. Il est donc important de savoir ce que couvre votre assurance habitation et les conditions sous lesquelles vous pouvez bénéficier d’une indemnisation.

Les dégâts causés par un cambriolage

Lorsque vous êtes victime d’un cambriolage, vous vous rendez compte que plusieurs de vos biens ont soit été pris ou été détruits. En effet, la première idée qui vient en tête suite à un cambriolage est la disparition de certains objets ou d’argent. Par contre, il faut également tenir compte des dégâts occasionnés. Ainsi, l’assurance entre en jeu aussi bien pour les objets volés que pour les objets détruits.

Lors d’un cambriolage, les divers dégâts qui peuvent être observés sont entre autres : la destruction de serrures, la destruction d’objets cassables (vaisselle, tables, objets décoratifs, etc.) ou encore la destruction de biens personnels (vêtements, meubles, documents, etc.).

Qu’est-ce que l’assurance habitation ?

L’assurance habitation également appelée « assurance multirisques habitation » est un contrat qui protège votre habitation et votre mobilier lorsque vous êtes victime ou responsable d’un sinistre.

L’assurance habitation couvre ainsi votre patrimoine familial ; couverture qui est sujette à certaines conditions. En effet, dans un contrat d’assurance habitation, il y a des biens et des dommages qui sont dits assurables.

Les biens assurables comprennent les bâtiments, le mobilier personnel et les biens à usage professionnel. Quant aux dommages assurables, ce sont les dommages occasionnés par les incendies ou les explosions, les eaux, le vol, le vandalisme, le bris de glace, les catastrophes naturelles ou technologiques, les actes de terrorisme ou d’attentat ainsi que les émeutes et les mouvements populaires.

Quelles sont les conditions pour être remboursé ?

Lorsque vous vous faites cambrioler, votre assureur se doit de vous rembourser conformément aux clauses du contrat d’assurance que vous avez signé. Ainsi, en tenant compte de ce contrat, certaines conditions nécessaires sont à réunir pour bénéficier d’un remboursement.

Tout d’abord, vous devez vous assurer que votre assurance couvre bien les dégâts occasionnés et leurs circonstances (biens et dommages assurables). Ensuite, vous devez effectuer un dépôt de plainte pour vol auprès du commissariat ou de la gendarmerie la plus proche de votre domicile. Par la suite, vous devez déclarer le sinistre auprès de votre assureur.

Une fois votre assureur informé du sinistre, il vous faudra lui adresser une estimation de la valeur des biens qui ont été volés et/ou détruits. Votre assureur mandatera alors un expert qui estimera les circonstances du vol et le montant des biens volés. Dès que l’assureur et l’assuré acceptent l’évaluation de l’expert, les indemnités sont alors versées. Il vous faudra attendre un délai d’un mois à compter de l’accord pour recevoir vos indemnités.

Est-il possible d’améliorer la sécurité grâce à l’assurance ?

De nombreuses sociétés d’assurance travaillent en collaboration avec des sociétés de sécurité pour proposer à leurs clients, des outils de protection pour leurs habitations. Ces outils de protections sont généralement des systèmes de télésurveillance.

Les systèmes de télésurveillance vous permettent de connecter votre serrure ou vos fenêtres à une alarme. Egalement, vous avez la possibilité d’opter pour des caméras à détection de mouvement qui déclenchent une alarme. Dès qu’un intrus essaiera de pénétrer chez vous, cette alarme se déclenchera. L’alarme est généralement reliée à votre téléphone et/ou à un centre de surveillance.

Lorsque vous contractez une assurance habitation, vous avez donc la possibilité de demander à votre assurer de vous proposer des solutions pour améliorer la protection de votre domicile.

Appeler un serrurier pour vos travaux

Pour les travaux de réparations suite à un cambriolage, il est important que vous appeliez votre serrurier Nice bien après le constat de la

gendarmerie. Ce point sera crucial lors de la requête d’indemnisation auprès de votre assureur.

Par ailleurs, si vous souhaitez effectuer un changement serrure Nice ou partout ailleurs en France, il est toujours préférable de demander conseil à votre assureur. En effet, dans le but de vous assurer une bonne indemnisation, il est préférable que votre serrurier soit une recommandation de votre assureur.

FacebookTwitterPartager